Commission des Femmes

Nous pensons que les femmes sont la force du changement. Nous croyons dans l’égalité complète entre les femmes et les hommes dans les domaines politique, social et économique. Nous sommes la voix des femmes de l’Iran.
Nous menons de très nombreuses activités avec les femmes à travers le monde et maintenons un contact permanent avec les femmes à l’intérieur de l’Iran. Nous sommes engagées dans le combat contre les violations des droits des femmes en Iran.

Articles

Écrivain épris de liberté et militante des droits de l’homme, Golrokh Ibrahimi-Ira’i, vient d’adresser, le 9 janvier 2018, une lettre ouverte depuis la Prison d’Évine. La prisonnière politique emprisonnée dans le quartier des femmes de cette prison a déclaré sa solidarité avec le soulèvement du peuple iranien et elle a demandé aux jeunes de poursuivre leurs manifestations, de s’unir pour leur cause commune et de payer le tribut de la liberté.

Atena Daemi, militante des droits de l'homme et des droits des enfants, vient d’écrire une lettre ouverte depuis la sinistre prison d’Évine (Téhéran), dans laquelle elle exprime sa solidarité avec le soulèvement populaire dans son pays.

Une nouvelle vague de protestations a balayé l'Iran depuis le 28 décembre 2017, se propageant rapidement à plus de 100 villes en moins d'une semaine, ciblant radicalement les fondations de tout l'établissement clérical.

La manifestation de protestations reflète le mécontentement généralisé non seulement sur la hausse des prix, la fraude et la corruption du gouvernement, et l'implication coûteuse du régime clérical dans les conflits régionaux, mais aussi la colère profonde de la nation contre la domination oppressive des mollahs.

Un homme de grand gabarit, bien musclé, voilà l’image que nous donnent les mythes, d’un véritable héros. Eh bien, en Iran, une fillette de 13 ans vient de bousculer ces stéréotypes.

CNRI Femmes -  En cette Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, nous lançons un appel à mettre fin à la violence d’Etat contre les femmes en Iran.

Le 25 octobre marque l’anniversaire de l’exécution de Reyhaneh Jabbari en 2014.

Reyhaneh Jabbari a été emmenée à la potence à l’aube du samedi 25 octobre 2014 après sept années d’emprisonnement.

Article paru dans le numéro de septembre du magazine WOMEN SIDE

Sur une chaine satellite de l’opposition iranienne, les 4, 5 et 6 aout, de nombreuses femmes se sont pressées au micro pour témoigner, chacune à un bout du monde, d’une blessure que nul ne veut refermer en Iran.

La Cour administrative de justice vient d’annuler une directive du directeur général du ministère du Travail qui avait interdit le licenciement des mères pendant la période d’allaitement. La Cour administrative considère que la directive du ministère est illégale et émise par des autorités non compétentes.

CNRI Femmes - À l'occasion du 52e anniversaire de sa fondation le 6 septembre 2017, la force axiale de la Résistance iranienne, l'organisation des Moudjahidine du peuple de l'Iran (OMPI), a élu sa nouvelle Secrétaire générale.

Le congrès annuel de l'OMPI était présidée par la Secrétaire générale sortante Zohreh Akhyani qui a occupé six ans ce poste dans les circonstances les plus complexes, avec le transfert de l'organisation d'Achraf à Liberty, en Irak, puis en Europe, notamment en Albanie.

La situation des infirmières en Iran mérite une attention particulière. Selon les derniers chiffres, une moyenne de 20 manifestations ont lieu en Iran tous les jours. L'un des secteurs organisant constamment des manifestations sont les infirmières. Malgré un travail lourd et difficile générant beaucoup de pressions, la majorité des infirmières en Iran n'ont pas de CDI. Elles travaillent sur la base de contrats temporaires. On leur offre un petit salaire et il n'est pas régulièrement versé.