Commission des Femmes

Nous pensons que les femmes sont la force du changement. Nous croyons dans l’égalité complète entre les femmes et les hommes dans les domaines politique, social et économique. Nous sommes la voix des femmes de l’Iran.
Nous menons de très nombreuses activités avec les femmes à travers le monde et maintenons un contact permanent avec les femmes à l’intérieur de l’Iran. Nous sommes engagées dans le combat contre les violations des droits des femmes en Iran.

Articles

Le régime coupe un arbre à cause du courage des femmes de l'OMPI pour libérer l'Iran

CNRI Femmes - Le régime misogyne des mollahs a coupé un arbre qui représentait le courage et la détermination des femmes de l'OMPI/MEK dans leur lutte pour renverser la dictature religieuse et libérer l'Iran.

rôle des femmes

Un an après le soulèvement, il convient de jeter un coup d'œil sur le rôle des femmes dans une année de protestations persistantes en Iran.

Le 28 décembre 2017, quelque 10.000 personnes sont descendues dans les rues de Mashhad pour protester contre la flambée des prix et la chute du pouvoir d’achat.

Les femmes sont nombreuses, bruyantes et actives dans la manifestation. Des témoins oculaires décrivent le rôle des femmes dans la manifestation comme admirablement courageux.

sidérurgistes

Dans une lettre ouverte publiée le 20 décembre 2018, Mme Parvin Mohammadi, ancienne représentante des travailleurs des industries métallurgiques et membre du Conseil d'administration du Syndicat libre des travailleurs d’Iran, a critiqué vigoureusement le pouvoir en place pour les rafles nocturnes effectuées dans les domiciles des sidérurgistes du Groupe National d’Acier à Ahvaz (GNA).

voile obligatoire

CNRI Femmes - Dès le premier jour de la dictature religieuse en Iran, ses lois misogynes et répressives se sont matérialisées dans un symbole visible, le voile obligatoire. C'était la première icône, la pointe d'un iceberg de violations généralisées de tous les droits humains des femmes iraniennes, à tel point qu'elle est devenue le point central de toutes les décisions politiques et de sécurité nationale.

droits de l'homme

Les droits des femmes sont des droits humains. Le 10 décembre est la Journée des droits de l'Homme. Cette date marque le 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme, qui stipule les droits auxquels tous les êtres humains ont droit. Cependant, en Iran, sous un régime théocratique, les femmes iraniennes sont privées de la quasi-totalité de leurs droits élémentaires comme l’atteste les organismes les plus influents de défense des droits de l'homme.

séisme

Un an après le 12 novembre 2017 où le tremblement de terre le plus meurtrier de l'année, d'une magnitude de 7,3 sur l’échelle de Richter, a frappé de larges parties de la province de Kermanshah dans l'ouest de l'Iran, les habitants des régions touchées continuent de vivre dans des conditions catastrophiques. Le séisme a endommagé 10 villes et 1.930 villages et détruit plus de 100.000 logements, faisant au moins 620 morts et 9.338 blessés. Les villes de Qasr-e Shirin, Sarpol-e Zahab et Salas-e Babajani ont été les plus touchées.

Koulbar

Koulbar est un terme utilisé par les habitants de la région kurde d'Iran pour désigner les colporteurs et les personnes qui transportent des marchandises à travers la frontière pour gagner leur vie. Les koulbars sont surtout à l'œuvre dans les provinces iraniennes de l'Azerbaïdjan occidental, du Kurdistan, du Kermanshah, du Sistan-et-Baloutchestan. En raison du chômage endémique dans le pays, ils n'ont trouvé d'autre choix que de transporter à pieds de marchandises via la frontière en échange de salaires dérisoires.

Maryam Radjavi

Il y a vingt-neuf ans, la Résistance iranienne a connu une refonte majeure dans la réflexion et la pratique en investissant tous ses atouts dans le leadership des femmes.Le 18 octobre 1989, Massoud Radjavi, secrétaire général en exercice de l'OMPI, a transmis son mandat à Maryam Radjavi, qui partageait déjà ce poste en tant que co-responsable depuis 1985.

La féminisation de la pauvreté

La Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté, le 17 octobre, offre l'occasion de jeter un coup d'œil sur l'ampleur et la féminisation de la pauvreté en Iran.

L'Iran est un pays assis sur une mer de pétrole. Ce pays détient les deuxièmes plus grandes réserves de gaz naturel au monde. Ses ressources naturelles sont abondantes et le pays a accès à la haute mer au nord et au sud. Pourtant, plus de 80% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté et la classe moyenne a pratiquement disparu.

les filles en Iran

Les filles en Iran sont les victimes les plus innocentes du régime médiéval des mollahs. L'agression sexuelle d'une fillette kurde de 7 ans et son assassinat à la veille de la Journée internationale de la petite fille est un triste exemple de la situation déplorable des petites filles en Iran.

Le 8 octobre 2018, à Sanandaj, capitale de la province du Kurdistan (nord-ouest de l’Iran), une petite fille kurde, Donya Veisi, est morte sous les décombres du mur de son école qui s’est effondré, ont indiqué les médias officiels.