Commission des Femmes

Nous pensons que les femmes sont la force du changement. Nous croyons dans l’égalité complète entre les femmes et les hommes dans les domaines politique, social et économique. Nous sommes la voix des femmes de l’Iran.
Nous menons de très nombreuses activités avec les femmes à travers le monde et maintenons un contact permanent avec les femmes à l’intérieur de l’Iran. Nous sommes engagées dans le combat contre les violations des droits des femmes en Iran.

Le 25 octobre marque l’anniversaire de l’exécution de Reyhaneh Jabbari en 2014.

Reyhaneh Jabbari a été emmenée à la potence à l’aube du samedi 25 octobre 2014 après sept années d’emprisonnement.

Depuis, Reyhaneh incarne un symbole des femmes sans défense en Iran injustement condamnées à mort. Elle est aussi devenue une icône pour les femmes courageuses qui refusent de plier aux exigences du régime iranien.  

Elle avait 26 ans au moment de son exécution. Décoratrice d’intérieur, elle s’était défendue en légitime défense contre un haut responsable des services de renseignement qui tentait de la violer, Morteza Sarbandi, le blessant mortellement.

Reyhaneh a été sauvagement torturée pour faire de faux “aveux” qui auraient blanchi les méthodes et l’image des services de renseignement, mais elle n’a pas cédé. A la place, elle a écrit sur cette agression et sur de nombreuses femmes emprisonnées pour le seul crime d’être pauvres.  

Elle a demandée justice et écrit à propos des victimes des lois misogynes des mollahs et des jeunes femmes sans le moindre soutien dans la société, victimes d’oppression et de violences.  

Souvenons-nous de cette journée et de cette  jeune femme téméraire, Reyhaneh Jabbari, qui a résisté pendant sept années au prix de sa vie pour conserver sa dignité et ses valeurs humaines.

Elle demeure une idole pour les jeunes en Iran, filles et garçons,  qui s’opposent aux injustices de ce régime et qui aspirent à la liberté.  En son nom et au nom de toutes les victimes innocentes de la dictature religieuse, les Iraniens appellent à la justice.

Partagez

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn