Commission des Femmes

Nous pensons que les femmes sont la force du changement. Nous croyons dans l’égalité complète entre les femmes et les hommes dans les domaines politique, social et économique. Nous sommes la voix des femmes de l’Iran.
Nous menons de très nombreuses activités avec les femmes à travers le monde et maintenons un contact permanent avec les femmes à l’intérieur de l’Iran. Nous sommes engagées dans le combat contre les violations des droits des femmes en Iran.

Madame Beatriz Becerra,
Présidente

de la conférence,
Mes chères sœurs,

Je suis ravie de me trouver parmi vous et d’aborder un sujet aussi crucial que le « le rôle des femmes dans la guerre contre l’intégrisme ».C’est un plaisir pour moi de participer à cette conférenceconsacrée aux moyens de combattre l’intégrisme islamiste.
L’extrémisme sous la bannière de l’islam est une pandémie mortelle qui se propageà travers le monde parce qu’elle n’est pas combattue.Pour vaincre cette pandémie, il est vital d’adopter une approche globale. Depuis les années 1990, nous mettons en garde que l’intégrisme islamiste est la nouvelle menace mondiale.

Aujourd’hui, il existe une véritable préoccupation concernantDaech, mais il faut noter que son expansion est le produit de deuxévénementsdans la région:
1.    L’occupation de l’Irak par le régime iranienaprès la guerre de 2003 et la répression brutale des sunnites par le gouvernement de paille des mollahs en Irak.
2.    La répression de la population et des opposants en Syrie par le gouvernement de Bachar Assad,soutenu et dirigé par le régime des mollahs.
3.    Par conséquent, s’il n’y avait pas de domination du régime iranien en Irak et en Syrie, si les sunnites n’étaient pas réprimés en Irak et si la dictature de Bachar n’existait pas, Daech ne serait pas devenu une menace.

Avec l’instauration du régime des mollahs en 1979, un modèle concret etpratique a été créé pour les groupes intégristes.L’histoire de ces 37 dernières années prouve qu’aucun autre facteur n’a été aussi efficace qu’un gouvernement en place agissant comme modèle pour l’expansion des groupes intégristes.D’autant plus que les mollahs cherchent activement à créerces groupes et à les guider sur le plan idéologique. De plus ils les financent et les arment. Le Hezbollah duLiban, a été mis sur pied et soutenu par les mollahs. Le groupeAnsarollahdu Yémen est soutenu par les mollahs.Plusieurs milices en Irak sont affiliées à la Force Qods. Les intégristes en Afrique reçoivent leurs armes d’Iran. Malheureusement, le silence et la complaisance des gouvernements occidentaux vis-à-vis du régime iranien ont encouragé d’autres groupes intégristes à suivre les traces des mollahs.

Le point suivant porte sur l’idéologie de l’intégrisme. Les intégristes sunnites et chiites partagent des bases communes malgré leurs différences.Ils agissent en tant que représentant de l’islam et appliquent les lois de leur charia réactionnaire sur la population. Or l’islam est opposé à la contrainte. La misogynie est au cœur de leur conception. Ils ont recours au terrorisme, au massacre des prisonniers et aux carnages massifs de la population sans défense, alors que les enseignements de l’islam s’y opposent vigoureusement. Les mollahs, DaechetBokoHarampartagent les mêmes fondements dans leurs conceptions.

Leurs convictions et leur conduite sont similaires et s’appuient sur les mêmes piliers, qui sont l’instauration d’un régime tyrannique, d’un califat islamiste, ou encore du régime du guide suprême. Tous les groupes intégristes partagent les points suivants :
-imposer la religion de force par les lois de la charia,
- L’exportation du terrorisme,
- Des ambitions hégémoniques au-delà de leurs frontières
- L’hostilité avec l’occident et la misogynie.

La question est de savoir comment peut-on combattre ce danger ? Quelle est la bonne approche ? Un combat décisif et sur tous les fronts, l’expérience du peuple iranien et de sa résistance, est la bonne approche.Je voudrais pour cela passer en revue l’expérience de la résistance du peuple iranien.

Tout d’abord, la force militaire ne suffit pas à combattre l’intégrisme, il faut plutôt une alternative culturelle. En Iran, la formation d’un mouvement organisé contre le régime, offrant une alternative intellectuelle et culturelle a fini par conduire à la défaite sociale et idéologique de l’intégrisme.

Deuxièmement, les femmes ont un rôle central dans cette bataille. L’égalité du statut des femmes aveccelui des hommes, ainsi que leur participation égale et active à la direction politique est une condition essentielle. Ce mouvement dirigé par les femmes finira par vaincre l’extrémisme et l’intégrisme islamistes.

Troisièmement, le succès de cette bataille dépend aussi de l’émancipation des hommes de la culture patriarcale. Mieux comprendre et accepter volontairement la nécessaire participation des femmes à la direction politique est le coup le plus dur porté à l’idéologie de la domination du mâle.

Quatrièmement, il existe une antithèse efficace à l’extrémisme sous le couvert de l’islam.  C’est une interprétation tolérante et démocratique de l’islam qui pousse l’intégrisme dans une impasse. Soutenir cette alternative est un élément essentiel de ce combat.

Cinquièmement, l’épicentre de l’intégrisme qui inspire la misogynie est le régime au pouvoir en Iran. Pour combattre Daech et déraciner l’extrémisme sous le couvert de l’islam, il faut mettre fin à l’occupation par les mollahs iraniens de la Syrie, de l’Irak et d’ailleurs.

Nous appelons les gouvernements occidentaux, spécialement l’Europe, à éviter de traiter avec les sociétés appartenant aux gardiens de la révolution iraniens et de s’abstenir de toute concessions aux mollahs. Car cela alimentera directement la machine du génocide en Syrie et la poursuite des exécutions en Iran. Cessez de fermer les yeux sur l’oppressiondes femmes et les violations des droits humains en Iran ! Nous appelons la communauté internationale à plutôt respecter la lutte du peuple iranien pour la liberté et la démocratie.

Je vousremercie.

Partagez

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn