Commission des Femmes

Nous pensons que les femmes sont la force du changement. Nous croyons dans l’égalité complète entre les femmes et les hommes dans les domaines politique, social et économique. Nous sommes la voix des femmes de l’Iran.
Nous menons de très nombreuses activités avec les femmes à travers le monde et maintenons un contact permanent avec les femmes à l’intérieur de l’Iran. Nous sommes engagées dans le combat contre les violations des droits des femmes en Iran.

Courageux insurgés à travers tout l’Iran,

Femmes et hommes courageux qui les 28 et 29 décembre avez répandu dans les villes d’Iran le parfum de la liberté,

Je vous salue et je salue nos villes bien-aimées occupées par les mollahs qui se sont insurgées contre la pauvreté, la faim et le chômage.

Vive Kermanchah et Hamedan, Khoramabad et Ispahan, Racht et Sari, Ghazvine et Chiraz, Ahwaz, et Sabzevar, Ghouchan et Bojnourd, Ghaemchahr et Zahedan !

Et vive Machad, Nichapour, Kachmer, Chahroud et Yazd !

Vous avez montré que malgré toute la répression et les tueries, les arrestations et les détentions, l’insurrection et le mouvement du peuple iranien sont comme le feu sous la cendre en embuscade contre les mollahs.

Vous avez crié « A bas Khamenei ! », « Honte à toi Seyed Ali [Khamenei], dégage du pays ! », « L’Iran préfère la mort à l’humiliation » « je mourrai, je mourrai, mais je sauverai l’Iran », « laisse tomber la Syrie, viens régler nos problèmes ».

Vous avez créé un tournant dans le mouvement de protestations du peuple iranien qui démontre que ce régime est en phase terminale.

Vous avez montré que le soulèvement et les protestations du peuple iranien sont dirigés contre l’ensemble du régime, et qu’il rejette l’ensemble des factions criminelles, toutes voleuses et corrompues.

Vous avez montré que le peuple iranien est excédé par la belligérance et les ingérences meurtrières des mollahs en Syrie, en Irak, au Liban et en Palestine.

Et vous avez montré que le seul moyen de mettre fin à la vie chère, au pillage, au liberticide, et aux méfaits de la dictature religieuse, c’est de la renverser.

Vos manifestations ont frappé le régime de stupeur.

Votre audace et votre intrépidité ont fait l’admiration de tous.

Les femmes insurgées qui étaient en première ligne dans de nombreux endroits sont la fierté de l’Iran et des Iraniens.

Il est temps à présent de développer et d’étendre les foyers d’insurrection, et de dresser mille Achraf, mille foyers de révolte pour la liberté.

J’appelle tous mes compatriotes à travers l’Iran à rejoindre ce soulèvement.

Comme l’a dit Massoud Radjavi, le dirigeant de la Résistance iranienne : « Les droits et la liberté n’ont jamais été offerts à aucun peuple. Il faut en payer le prix. C’est tout le problème. »

Oui, on peut vaincre le monstre de la tyrannie religieuse.

On peut briser l’étau de la répression.

Et on peut libérer notre patrie occupée.

Les mollahs doivent partir. La souveraineté appartient au peuple d’Iran.

Vive les insurgés dans l’ensemble de l’Iran !

Vive la liberté !

Partagez

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn