Commission des Femmes

Nous pensons que les femmes sont la force du changement. Nous croyons dans l’égalité complète entre les femmes et les hommes dans les domaines politique, social et économique. Nous sommes la voix des femmes de l’Iran.
Nous menons de très nombreuses activités avec les femmes à travers le monde et maintenons un contact permanent avec les femmes à l’intérieur de l’Iran. Nous sommes engagées dans le combat contre les violations des droits des femmes en Iran.

Infos des Femmes

CNRI Femmes – La prisonnière politique Zeinab Jalalian en Iran a déclaré que ses visites familiales hebdomadaires avaient été interrompues par les services de sécurité de la prison de Khoy, dans le nord-ouest de l'Iran, et que sa santé continue de se détériorer.Cette détenue de conscience purge sa dixième année de prison.

CNRI Femmes - Les forces de sécurité de la capitale iranienne ont arrêté un couple de chrétiens après l'avoir convoqué dans les services de renseignement.

CNRI Femmes - Le secrétaire de l'Association scientifique des psychiatres, Arash Mirabzadeh, a annoncé que 13,5% de la population en Iran souffre de dépression.

CNRI Femmes – Le 19 septembre, Leila Bayat a reçu à Téhéran, capitale iranienne, 80 coups de fouet. Cette jeune femme avait cherché refuge en Norvège mais en avait été extradée en Iran en mars 2017.

Or elle avait été arrêtée en 2007 avec trois amies dans une fête privée et condamnée à 80 coups de fouet pour avoir consommé des boissons alcoolisées.

CNRI Femmes - Melika Kavandi et Zahra Shafi’i Dehaghani sont en grève de la faim en Iran depuis le 19 septembre 2017.

Les deux femmes avaient été arrêtées 23 jours avant, devant la prison d'Evine de Téhéran parce qu’elles protestaient contre la peine de mort touchant le prisonnier de conscience Mohammad Ali Taheri.

CNRI Femmes - La Cour suprême en Iran a confirmé la peine de mort visant une femme à Chiraz.

Accusée d’avoir tué son mari, elle a dit à ses interrogateurs : « Nous avions des désaccords avec mon mari depuis longtemps. J'ai tenté plusieurs fois de divorcer, mais il n’était pas d'accord. »

CNRI Femmes - Lors d'une réunion sur la présence de femmes dans les stades, Mehdi Taj, responsable de la Fédération de football en Iran, a déclaré: « Comme je l'ai déjà dit, les structures de nos stades ne sont pas adaptées pour y recevoir des femmes. De plus, cette question n'est une priorité ni pour les femmes ni pour la société à l'heure actuelle. » Ses propos ont été repris par l'agence Mehr, le 19 septembre.

CNRI Femmes - Une infirmière a été licenciée en Iran pour avoir voulu obtenir des droits aux infirmières dans l'hôpital où elle travaillait.

Parvine Heydari, une infirmière de l'hôpital Nabavi à Dezfoul dans la province du Khouzistan, a déclaré avoir été renvoyée pour avoir réclamé la mise en œuvre de la loi sur l'amélioration de la productivité. Elle avait 17 ans d'expérience professionnelle.

CNRI Femmes - L'un grand ayatollah en Iran, Alavi Gorgani, s'est violemment opposé à l’entrée des femmes dans les stades.

Lors d'une réunion le 17 septembre avec la conseillère de Rohani pour les droits des citoyens Shahindokht Molaverdi, cet ayatollah a exprimé sa vive opposition à l’entrée des femmes dans les stades.

CNRI Femmes – Plusieurs jeunes femmes de confession bahaïes se sont vu interdire d’entrer à l'université dans diverses villes d’Iran malgré leur admission au concours d’entrée. Les autorités ont avancé pour raison « des dossiers déficients », une excuse utilisée par la commission d'évaluation pour empêcher les bahaïs d’accéder à l'enseignement supérieur.