Commission des Femmes

Nous pensons que les femmes sont la force du changement. Nous croyons dans l’égalité complète entre les femmes et les hommes dans les domaines politique, social et économique. Nous sommes la voix des femmes de l’Iran.
Nous menons de très nombreuses activités avec les femmes à travers le monde et maintenons un contact permanent avec les femmes à l’intérieur de l’Iran. Nous sommes engagées dans le combat contre les violations des droits des femmes en Iran.

Infos des Femmes

Protestations de femmes dans la capitale et plusieurs villes d’Iran

CNRI Femmes - Un groupe de familles endeuillées en Iran s'est rassemblé en signe de protestation le 18 février 2019 au terminal 4 de l'aéroport Mehrabad de Téhéran. Les manifestants ont perdu des proches ce jour-là l'an dernier, lorsque leur avion en route pour Téhéran s'est écrasé sur la ville de Yassouj. Ils veulent que le gouvernement et les responsables de l'aéroport rendent des comptes sur la mort de leurs proches.

Deux jeunes femmes sauvées de la police morale par l'intervention publique

CNRI Femmes - Le vendredi 16 février 2019, la police du vice en Iran a tenté d'arrêter deux jeunes femmes qu’elle jugeait « mal-voilées » à Téhéran. Un groupe de gens est intervenu et a sauvé les jeunes femmes de l'arrestation.

Le 16 février 2019, l’agence de presse officielle IRNA a officiellement annoncé des heurts entre une foule et la police du vice qui se sont déroulés le vendredi 16 février 2019, après la tentative d'arrestation des deux jeunes femmes à Narmak, dans la capitale iranienne.

La militante Sahar Kazemi condamnée à 5 ans de prison

CNRI Femmes - Sahar Kazemi, une militante civile kurde, a été condamnée à cinq ans de prison par le tribunal de Sanandaj en Iran.

Les proches de Mme Kazemi ont confirmé la nouvelle et souligné qu'elle avait été condamnée en raison de ses activités dans le domaine des droits civils et des questions environnementales.

La militante syndicale Parvin Mohammadi détenue au secret en prison en Iran

CNRI Femmes – Douze jours après l'arrestation et le transfert de la militante syndicale Parvin Mohammadi le 4 février à la prison d'Evine de Téhéran, en Iran, sa famille et ses amis n'ont aucune nouvelle d’elle.

Ces douze derniers jours, elle n'a eu aucun contact avec sa famille et son entourage. Les proches de Mme Mohammadi sont très préoccupés par la santé de cette militante syndicale car elle souffre de migraine sévère.

Les enseignants en Iran organisent leur quatrième manifestation nationale

CNRI Femmes - Les enseignants et éducateurs iraniens ont tenu leurs manifestations nationales le 14 février 2019 à Machad, Kermanchah, Oroumieh, Ardebil, Sanandaj et Mariva.

Au moment de la rédaction du présent rapport, les manifestations d'enseignants et d'éducateurs iraniens ont eu lieu à Machhad, Kermanchah, Oroumieh, Ardebil, Khorramabad, Sanandaj et Marivan.

Des épargnantes spoliées manifestent à Téhéran, Kermanchah et Racht

CNRI Femmes - Ces derniers jours, des épargnants spoliés par le crédit Caspian ont organisé des manifestations à Téhéran, Kermanchah et Racht. Les femmes ont participé à ces mouvements de protestation qui ont lieu quotidiennement dans différentes villes d'Iran.

Le Crédit Caspian, qui est affilié aux gardiens de la révolution, est reconnu et autorisé en tant qu'institution financière par la Banque centrale d'Iran. Des milliers d'Iraniens y ont déposé leurs économies, et y ont perdu la totalité de leurs investissements lorsque l'institution a fait faillite l'an dernier.

Les femmes chefs de famille exclues du plan de prévention de la pauvreté

CNRI Femmes - Environ 88 % des femmes chefs de famille en Iran qui ont droit à une aide gouvernementale pour l’alimentation des femmes enceintes et allaitantes ont été exclues de ce plan. Selon le Vice-ministre des coopératives, du travail et de la protection sociale du régime des mollahs, à peine 5 000 des 40 000 femmes chefs de famille, qui étaient censées être couvertes par le plan de prévention de la pauvreté pour les femmes enceintes et allaitantes, ont été incluses dans le plan, soit seulement 12,5 %.

suicides

CNRI Femmes - Les suicides de deux jeunes femmes dus à la pauvreté ont choqué la société iranienne pour l'anniversaire de la révolution antimonarchique de 1979.

Une jeune femme du nom de Sooma Salavati s'est pendue chez elle le lundi 11 février 2019, dans la ville de Sanandaj où elle vivait avec ses parents.

Le 10 février 2019, Zahra Rahmati, une jeune mère de deux enfants, s'est suicidée après avoir tué ses deux fils Alireza, 6 ans, et Abbas, 3 ans.

Les autorités pénitentiaires coupent l'eau des prisonnières de Qarchak en Iran

CNRI Femmes - Après avoir coupé l'électricité et le gaz à la prison de Qarchak à Varamin, les autorités pénitentiaires en Iran ont également coupé l'eau des prisonnières et leur ont refusé la nourriture.

Des prisonnières de Qarchak transférées violemment à la prison d'Evine en Iran

CNRI Femmes – Des prisonnières de Qarchak (Shahr-Rey) dans la ville de Varamine ont été transférées violemment à la prison d'Evine en Iran.

Le 9 février 2019, quarante détenues de la prison de Qarchak à Varamine ont été transférées dans le quartier 240 de la prison d'Evine par des agents carcéraux, la tête couverte d’un sac.

Des gardiens ont battu les détenues et utilisé des gaz lacrymogènes, des armes à feu et du gaz poivré lors de descentes dans les quartiers 1 et 2 de la prison de Qarchak à Varamine, le jeudi 7 février 2019.