Commission des Femmes

Nous pensons que les femmes sont la force du changement. Nous croyons dans l’égalité complète entre les femmes et les hommes dans les domaines politique, social et économique. Nous sommes la voix des femmes de l’Iran.
Nous menons de très nombreuses activités avec les femmes à travers le monde et maintenons un contact permanent avec les femmes à l’intérieur de l’Iran. Nous sommes engagées dans le combat contre les violations des droits des femmes en Iran.

CNRI Femmes - Shahine Mahinfar, militante des droits humains, a dénoncé la prochaine élection du régime en Iran et déclaré qu'elle ne votera pas pour « les meurtriers de [s]es enfants ».Le fils de Mme Mahinfar, Amir Arshad Tajmir, a été écrasé par un véhicule des forces de sécurité lors d’une manifestation le 27 décembre 2009, dans la révolte post-électorale qui a embrasé l’Iran cette année-là.Elle a écrit dans son article:

« Tout le monde est libre de voter, mais j'aimerais qu'ils comprennent que les jeunes, hommes et les femmes, tués dans les prisons n'ont personne pour les aider. Ce sont aussi des Iraniens. Ils ont besoin d'emplois pour une vie décente, ils sympathisent avec les enfants des rues. Leur cœur saigne pour les pères qui vendent leurs reins afin de nourrir leurs enfants ... Ils veulent pouvoir parler librement de leurs souffrances ... Ils souffrent et ils ont besoin de guérir, ils ont besoin d'hôpitaux et de médecins. Ils veulent de la sécurité pour eux-mêmes et du pain pour leurs enfants ... Ils exigent leur dignité humaine et ils ne veulent pas être insultés et humiliés. Vous êtes libres de voter pour un candidat par respect pour un ami ou pour toute autre raison. Mais je ne voterai pas pour les meurtriers de mes enfants. »

Partagez

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn