Commission des Femmes

Nous pensons que les femmes sont la force du changement. Nous croyons dans l’égalité complète entre les femmes et les hommes dans les domaines politique, social et économique. Nous sommes la voix des femmes de l’Iran.
Nous menons de très nombreuses activités avec les femmes à travers le monde et maintenons un contact permanent avec les femmes à l’intérieur de l’Iran. Nous sommes engagées dans le combat contre les violations des droits des femmes en Iran.

CNRI Femmes - Au quarantième jour de sa grève de la faim à la prison d'Evine, en Iran, Atena Daemi a annoncé qu'elle boycottera l’élection présidentielle. Elle a écrit depuis sa cellule :« En fait, voter pour quoi ? La pauvreté ? Des sanctions continues pour les violations des droits humains? Des exécutions collectives ?

La répression et la censure ? Le voile et la religion obligatoires ?« Dans une société où ils accusent un chanteur protestataire d'apostasie et mettent sa tête à prix pour une chanson qui n'a pas encore été distribuée, peut-on attendre autre chose que l'annulation de concerts ?« Mais nous ne nous habituerons pas à ces problèmes. Lorsque nous demandons, pourquoi vous n'avez pas respecté vos promesses, ils disent que ces problèmes ne sont pas sous le contrôle du gouvernement. Ou ils prétendent qu'il y a beaucoup de mains qui agissent en coulisses. Si c'est vrai et que le gouvernement ne jouit pas d'un pouvoir et d'une compétence suffisants, pourquoi alors dépensent-ils des milliards dans leur campagne électorale ...?« Si je suis censé voter pour des candidats qui répriment même la liberté d’expression de leurs propres partisans et préfèrent ignorer les histoires que les conducteurs de taxi rapportent sur les souffrances de la société, alors je ne participerai pas à cette élection frauduleuse, en tant que militante des droits civils et des droits humains. »

Partagez

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn