Commission des Femmes

Nous pensons que les femmes sont la force du changement. Nous croyons dans l’égalité complète entre les femmes et les hommes dans les domaines politique, social et économique. Nous sommes la voix des femmes de l’Iran.
Nous menons de très nombreuses activités avec les femmes à travers le monde et maintenons un contact permanent avec les femmes à l’intérieur de l’Iran. Nous sommes engagées dans le combat contre les violations des droits des femmes en Iran.

CNRI Femmes - Massoumeh Nemati et Haniyeh Daemi, mère et sœur de la prisonnière politique en Iran Atena Daemi, et Faranguis Mazloumi, mère du prisonnier politique Soheil Arabi, ont été arrêtées mardi matin, le 13 février, devant la prison d'Evine à Téhéran. Les deux premières ont été relâchées au bout de quelques heures.

Un certain nombre de militants civils et de défenseurs des droits humains s’étaient rassemblés devant la prison d'Evine pour demander la libération des manifestants arrêtés pendant le soulèvement, mais les forces de sécurité ont empêché leur rassemblement et dispersé la foule. C’est là où la mère et la sœur d'Atena Daemi ont été arrêtées.

Le quatrième jour de leur grève de la faim sèche, Atena Daemi et Golrokh Iraee sont dans des conditions critiques. Atena ne peut pas parler et a constamment de l’écume à la bouche. Golrokh est en état de choc.

Le 24 janvier 2018, des détenues politiques, Atena Daemi et Golrokh Iraee, ont été battues et illégalement transférées du quartier de la prison d'Evine à la sinistre prison Qarchak le 24 janvier 2018. Elles sont depuis dans la section de quarantaine numéro 3. Elles ont commencé leur grève de la faim le 3 février et la grève sèche le 10 février. Elles protestent contre leur transfèrement illégal et réclament leur retour à Evine.

Partagez

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn