Commission des Femmes

Nous pensons que les femmes sont la force du changement. Nous croyons dans l’égalité complète entre les femmes et les hommes dans les domaines politique, social et économique. Nous sommes la voix des femmes de l’Iran.
Nous menons de très nombreuses activités avec les femmes à travers le monde et maintenons un contact permanent avec les femmes à l’intérieur de l’Iran. Nous sommes engagées dans le combat contre les violations des droits des femmes en Iran.

CNRI Femmes - Les femmes arrêtées le 8 mars 2018, lors d'un rassemblement pour le 8 Mars à Téhéran, ont été informées de leurs accusations. La plupart ont été accusées d’« atteinte à la sécurité nationale ».

Certaines ont pu contacter leurs familles pour leur dire qu'elles étaient détenues dans des cellules séparées dans des conditions déplorables et que leur statut n'avait pas été déterminé.

Au moins 14 d’entre elles ont été transférées à la prison de Qarchak à Varamine.

Dans leurs contacts téléphoniques avec leurs familles, elles ont expliqué qu'elles n'avaient pas accès à l'eau ni aux équipements santitaires.

Mahshid Pour Assadi, diplômé en philosophie de la faculté Allameh de Téhéran, Marzieh Amiri, étudiante en sciences sociales à Téhéran et Atefeh Khosravi, médecin, sont actuellement détenus dans le quartier général de la prison de Qarchak.

Marzieh Amiri, militante étudiante et journaliste, avait été arrêtée pendant le soulèvement de janvier et détenue trois jours sous interrogatoire.

 

Partagez

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn