Commission des Femmes

Nous pensons que les femmes sont la force du changement. Nous croyons dans l’égalité complète entre les femmes et les hommes dans les domaines politique, social et économique. Nous sommes la voix des femmes de l’Iran.
Nous menons de très nombreuses activités avec les femmes à travers le monde et maintenons un contact permanent avec les femmes à l’intérieur de l’Iran. Nous sommes engagées dans le combat contre les violations des droits des femmes en Iran.

Nous travaillons beaucoup avec les femmes iraniennes à l’étranger et maintenons un contact permanent avec les femmes à l'intérieur de l'Iran. La commission des Femmes est activement impliquée auprès de nombreuses organisations de défense des droits des femmes, d'ONG et de la diaspora iranienne. La commission est une source importante d'information sur les femmes en Iran. Parmi les activités des membres et associées de la commission figurent la participation aux réunions du Conseil des droits de l'homme de l'ONU et à d'autres conférences internationales ou régionales sur les questions féminines, ainsi qu'une lutte acharnée contre la misogynie du régime iranien.

LE CONSEIL NATIONAL DE LA RESISTANCE IRANIENNE (CNRI)

Le Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) est une vaste coalition d'organisations, de groupes et de personnalités démocratiques iraniens. Il a été fondé en 1981 à Téhéran.

 

LE PARLEMENT EN EXIL

Le CNRI compte plus de 500 membres, avec notamment les représentants des minorités ethniques et religieuses comme les Kurdes, les Baloutches, les Arméniens, les Juifs et les Zoroastriens. Il représente un vaste éventail des tendances politiques en Iran. Parlement en exil, le CNRI a pour objectif l'instauration d'un gouvernement démocratique, laïque et de coalition en Iran. Les femmes forment 50% des membres du Conseil. 

 

LA PRESIDENTE ELUE

Maryam Radjavi est la Présidente de la République élue du CNRI pour la période de transition. Son mandat consiste à superviser le transfert pacifique du pouvoir au peuple iranien après le renversement du régime. Mme Radjavi a présenté un plan en dix points pour l’Iran de demain ainsi qu’un plan en dix points sur les droits des femmes.

 

L’EGALITE DES GENRES

Nous croyons dans l’égalité complète des femmes et des hommes dans les domaines politique, économique et social. Nous sommes aussi engagées dans une participation égale des femmes à la direction politique. Dans l’Iran de demain, toute forme de discrimination contre les femmes sera abolie. Les femmes bénéficieront du droit de choisir librement leur vêtement.
Nous sommes engagées à respecter la Déclaration universelle des droits de l’homme et les conventions internationales, dont la Convention internationale sur les droits civils et politiques, la Convention contre la torture et la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes.

Partagez

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn