Commission des Femmes

Nous pensons que les femmes sont la force du changement. Nous croyons dans l’égalité complète entre les femmes et les hommes dans les domaines politique, social et économique. Nous sommes la voix des femmes de l’Iran.
Nous menons de très nombreuses activités avec les femmes à travers le monde et maintenons un contact permanent avec les femmes à l’intérieur de l’Iran. Nous sommes engagées dans le combat contre les violations des droits des femmes en Iran.

1-Les libertés et les droits élémentaires

-    Les femmes sont égales aux hommes dans leur droit de jouir des droits de l’Homme et des libertés élémentaires.
-    Les femmes issues de toute nationalité, religion et classes sociales, les femmes appartenant à toutes les tranches d’âge, quelque soit leur lieu de résidence (ville ou village), doivent être dotées des droits égaux aux hommes dans les domaines économiques, sociaux et politiques. La ségrégation sexuelle  doit être abolie dans toutes ses formes .
-    Les femmes sont libres de choisir leur lieu de résidence, leur profession et les études qu’elles veulent suivre. Elles ont le droit au libre choix d’époux, le droit au choix de leurs vêtements, le droit de voyager librement, le droit de sortir du pays, le droit d’acquérir une nationalité, le droit de transmettre la nationalité à leurs enfants, le droit au divorce et le droit à l’ascendance et à la garde des enfants .
-    La foi en une quelconque religion ou type de pensée ne doit pas servir d’atout aux humiliations d’aucune femme ni à la privation d’accès à une profession, à l’Éducation ou à la justice.

 

2-Égalité au regard de la loi

-    Les femmes doivent être protégées par la loi, à titre égal aux hommes.
-    Les femmes doivent avoir la possibilité de recours à des procédures de justice sûres en cas de violence, viol, ségrégation ou privation des libertés.
-    Les femmes dont égales aux Hommes devant la justice.
-    Pour les tribunaux, le témoignage d’une femme doit être égal à celui d’un homme .
-    L’âge de la maturité pour les filles est 18 ans. En dessous de cet âge, les filles jouissent de l’immunité aux yeux du code pénal.

 

3-La liberté vestimentaire

-    Les femmes sont libres dans le choix de leurs vêtements.
-    La loi sur le voile obligatoire est abrogée .
-    Les règlements qui prévoient des poursuites administratives envers des femmes fonctionnaires ou ouvrières pour raison vestimentaire sont abrogés .
-    Tous les règlements, écrits ou non, sur le contrôle des vêtements et des comportements des femmes qualifiée de « mal voilées » sont considérés comme un enfreint aux libertés et à la sécurité des femmes et n’ont plus lieu d’être dans l’Iran de demain.

 

4-Part égal dans la direction politique

-    Les femmes doivent jouir du « droit à la participation aux décisions d’État, à la mise à application de ces décisions et au droit d’accès aux postes gouvernementaux et des tâches de la fonction publique à tous les échelons » .
-    Les femmes doivent en particulier avoir le droit égal aux hommes de prendre part au leadership politique de la société .
-    Afin de combattre les inégalités, je vais proposer qu’au moins la moitié du cabinet gouvernemental soit composé des femmes. Je vais également proposer que les listes électorales pour les législatives de divers partis politiques soient à moitié composées des femmes.
-    Toutes les lois, tous les règlements qui ont imposé une contrainte et privation aux femmes pour accéder aux hauts postes de la justice et  du domaine du droit seront abolis.

 

5-Égalité dans l’économie

-    Les femmes sont dotées de droits égaux aux hommes en ce qui concerne l’héritage, la signature des accords et la gestion des biens .
-    Sur le marché de l’emploi, les femmes doivent être dotées des occasions égales à celles des hommes.
-    Pour un même travail, les femmes doivent être payées également aux hommes et jouir de la sécurité de l’emploi et des avantages égaux aux hommes . 
-    Les femmes doivent être dotées des mêmes facilités que les hommes en ce qui concerne la résidence, l’alimentation, les services médicaux, l’éducation, le sport et les activités artistiques.

 

6-Égalité dans la famille

-    Les femmes doivent avoir le libre choix de leur époux, de mariage et de divorce.
-    La polygamie est interdite.
-    Le mariage avant l’âge de la maturité est interdit. Il est interdit d’imposer toute contrainte à la femme dans la vie conjugale .
-    Les travaux de ménage, la garde des enfants et l’éducation des enfants sont des responsabilités qui doivent être réparties à part égal entre l’homme et la femme.
-    La Femme a le droit de garder ses enfants en cas de divorce .
-    Les filles ne doivent pas être mises au travail avant l’âge de la maturité et auront droit à des privilèges en matière d’éducation.
-    Toute forme d’inquisition et d’ingérence de l’État dans la vie privée des femmes est interdite.

 

7-La résiliation de la violence

-    Aucune femme ne peut être sujette à la peine de mort. La  torture et les comportements humiliants et dégradants contre les femmes sont interdits.
-    Le viol des femmes est considéré comme délit, quelque soit les circonstances.
-    Les formes diverses de violence contre les femmes , les menaces, les privations de libertés sont considérés comme délits.

 

8-L’interdiction de l’exploitation sexuelle

-    Le commerce du sexe est interdit
-    La traite des femmes et le proxénétisme sont considérés comme des crimes poursuivis en justice .
-    Les délits sexuels envers les enfants seront poursuivis en justice.
-    Toute forme d’exploitation sexuelle de la Femme sous prétexte de traditions ou de règlements permettant aux parents, au tuteur et à toute autre  personne de remettre une fille ou une femme à l’autrui pour exploitation sexuelle, sous prétexte de mariage ou tout autre prétexte, est interdit .

 

9-L’abolition de la charia des mollahs

-    Les règlements de la charia (jurisprudence) des mollahs n’aurnt plus lieu d’être dans la législation de l’Iran de demain.
-    Le code pénal issu de cette charia qui est source de ségrégation sexuelle sera aboli .
-    Les châtiments ignominieux et sauvages comme la lapidation seront abolis .
-    Tous les règlements qui justifient les crimes contre les femmes sous prétexte de la morale publique seront abolis.

 

10-Les facilités sociales

-    Les femmes doivent jouir de l’assurance sociale, notamment en ce qui concerne la retraite, le chômage, la maladie, la vieillesse et les autres cas d’invalidité. Elle a aussi droit aux congés payés en période de grossesse et d’accouchement et le droit à l’alimentation et aux services publics gratuits dans ces périodes. 
-    Le gouvernement doit planifier la répartition des crèches et maternelles pour la garde des femmes qui sont au travail.
-    Toutes les femmes qui sont au travail doivent avoir accès à des crèches et maternelles pour la garde de leurs enfants.
-    Les femmes appartenant aux minorités, réfugiées, immigrantes, les femmes habitantes des villages lointaines, les femmes pauvres, les prisonnières, les jeunes filles, les femmes handicapées, invalides ou vieilles, doivent être protégées par l’État financièrement, ainsi que dans l’éducation et les services médicaux

Partagez

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn