Commission des Femmes

Nous pensons que les femmes sont la force du changement. Nous croyons dans l’égalité complète entre les femmes et les hommes dans les domaines politique, social et économique. Nous sommes la voix des femmes de l’Iran.
Nous menons de très nombreuses activités avec les femmes à travers le monde et maintenons un contact permanent avec les femmes à l’intérieur de l’Iran. Nous sommes engagées dans le combat contre les violations des droits des femmes en Iran.

A 13 ans, icône de Résistance pour la liberté en Iran

 

Fatemeh Mesbah, exécutée à l'âge de 13 ans, est une icône de la lutte du peuple iranien et de sa Résistance pour la liberté. Elle fait partie des huit membres de la famille Mesbah qui ont donné leur vie dans cette lutte.Fatemeh est né en 1968.

Elle avait à peine trois ans quand son père a été arrêté par les services secrets du chah, la SAVAK. C'est à ce moment que toute cette famille s'est engagée dans la lutte pour la liberté contre la dictature.En 1978, son père a été libéré avec d'autres prisonniers politiques sous la pression populaire. Fatemeh avait 9 ans. Elle a commencé à distribuer des prospectus et à participer à des manifestations contre la dictature du chah.Après le renversement de la monarchie de 1979, dans le climat révolutionnaire qui prévalait à l’époque, elle a poursuivi ses activités avec les associations de collégiens sympathisants de l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI) pour informer l’opinion publique et dénoncer la dictature qui s’installait.Le 20 juin 1981, Khomeiny a ordonné à ses troupes d'ouvrir le feu sur la manifestation pacifique d'un demi-million de personnes à Téhéran ouvrant la terrible période des exécutions de massives.Il s’agissait d’un tournant où chacun, quel que soit son âge, devait faire un choix clair et décisif : abandonner pour sauver sa vie ou continuer la lutte au prix de sa vie. Et la jeune Fatemeh a choisi la deuxième option.Toutes les phrases de son testament témoignent de la profondeur de sa conscience et de sa connaissance de ce régime et des dangers qui l'attendaient dans la voie qu'elle avait choisie. Elle était également très confiante dans la victoire.« Dites aux tyrans que j'ai passé en revue l'histoire du monde et que je n'ai trouvé aucun crime plus cruel que les vôtres, écrit-elle peu avant son exécution. Et ces atrocités seront inscrites dans l'histoire et le peuple se vengera du sang que vous avez versé. »« J'ai choisi ce chemin difficile contre la tyrannie et je lutterai jusqu'à ma dernière goutte de sang ... Je demande aux générations futures de continuer ma voie. Vive la liberté. »Fatemeh Mesbah a été arrêté avec sa cousine, Khadijeh Massih, dans une manifestation le 16 septembre 1981 et a été incarcérée à la prison d'Echratabad à Téhéran. Et elle a été exécutée le lendemain, le 17 septembre 1981. Son père, sa mère et ses cinq frères et sœurs ont tous été fusillés par les mollahs. La dictature religieuse a exécuté de nombreuses familles entières.

Partagez

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn